Présentation du projet

50 ans du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles : des compétences qui me concernent !

Depuis les années 1970, la structure unitaire de l’État, fixée par la Constitution de 1831, a été modifiée pour établir les bases d’un État fédéral, composé de trois communautés et de trois régions.

C’est ainsi qu’il y a 50 ans, fut créée la Communauté culturelle française dotée, dès son origine, d’un Conseil culturel (le Parlement).

Devenue Communauté française en 1980, il lui sera préférée l’appellation Fédération Wallonie-Bruxelles en 2011, pour marquer le trait d’union entre les francophones de Bruxelles et de Wallonie sans pour autant modifier la dénomination officielle reprise dans la Constitution.

La répartition des compétences entre les différentes entités fédérées du pays évoluera
également au fil du processus de réformes institutionnelles.
Ces évolutions n’ont pas facilité la lisibilité et la compréhension de notre institution auprès du grand public.

Aussi, à l’occasion du 50ème anniversaire du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Parlement des enfants propose cette année aux élèves de parcourir
l’ensemble des compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour qu’ils prennent conscience de l’impact de ces matières dans leur vie quotidienne notamment quand ils se rendent à l’école, au cinéma, au théâtre, au musée, quand ils pratiquent un sport, regardent la télévision ou leur smartphone et encore, quand ils jouent d’un instrument ou lisent un livre. Afin de sensibiliser les élèves à ces compétences et de leur permettre de faire des propositions concrètes, il vous est demandé de choisir avec eux 5 compétences.

Après leur avoir expliqué en quoi consiste chaque compétence, les élèves devront rédiger en classe 5 articles comprenant une mesure par compétence sélectionnée.

Pour rappel, les compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont les suivantes : l’éducation, l’enseignement supérieur, le sport, la culture, l’enfance, la jeunesse, la recherche scientifique fondamentale, les hôpitaux universitaires, la défense de la langue française, l’audiovisuel, les maisons de justice, la promotion de la santé et la médecine préventive en milieu scolaire, l’égalité des chances, les relations internationales dans ses domaines de compétences.

A titre d’exemple, si les élèves choisissent parmi l’une des 5 compétences à sélectionner, celle de la
« culture », ils pourraient justifier leur choix dans la partie développements comme suit :

La culture joue un rôle important dans le développement des enfants. Elle est un levier indispensable à la découverte du monde et de ses richesses. Eveiller les enfants à la culture favorise leur curiosité et leur créativité et leur apporte une ouverture d’esprit qui facilite les relations qu’ils entretiennent avec leur environnement.

L’article de la proposition de décret sur la compétence culture pourrait ainsi
proposer la création d’un « chèque culture » pour encourager parents et enfants à visiter les musées de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il pourrait être rédigé comme suit :

Article 1. Afin d’éveiller les enfants à la culture, il est instauré un mécanisme exceptionnel de chèque culture.
Le chèque culture est un moyen de paiement permettant de financer 5 entrées dans les musées de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Ce moyen de paiement est réservé à tous les jeunes jusqu’à 18 ans. Les chèques sont utilisables pendant un an à compter de leur date d’émission.

Cet exercice devra donc être répété pour les 4 autres compétences sélectionnées par vos élèves.